Les magazines, l'imaginaire du voyage et la culture moyenne au Canada, 1925-1960

Les consommateurs

Cette galerie présente un échantillon de publicités parues dans les magazines « Maclean’s », « Chatelaine », « Canadian Home Journal », « Mayfair », « La Revue Populaire » et « La Revue Moderne » sur une période de 40 ans. Nous avons tout d’abord sélectionné des publicités qui recourent au thème du voyage pour promouvoir des produits de consommation aussi variés que le vernis à ongles et le pâté. Mais nous avons aussi inclus quelques publicités qui se réfèrent davantage au développement des goûts et de l’esthétique de la culture moyenne afin de fournir une gamme plus larges d’images et de textes qui ont trait au voyage. Très souvent les publicitaires, comme par exemple Seagram’s, Kodak ou Community Silver, diffusaient la même publicité dans les six magazines mentionnés précédemment. Ce choix indique ainsi qu’ils considéraient les lecteurs de ces différents magazines comme intrinsèquement poussés par le même désir de consommation. Alors que nous ne pouvons pas savoir précisément qui sont ces lecteurs, ou comment et pourquoi ils lisent ces magazines, les publicités en revanche nous révèlent que tous les lecteurs ont été assimilés en une seule et même audience. Malgré ce regroupement, nous pouvons toutefois observer quelques différences majeures dans tous ces magazines. Par exemple Holt Renfrew, commerce de vêtements haut-de-gamme, ne faisait de la publicité que dans le magazine « Mayfair », ce qui nous apprend que non seulement « Mayfair » avait une tendance élitiste mais aussi que son lectorat était censé résider principalement dans la région centre de l’Ontario et qu’il était par conséquent en mesure de se rendre dans le magasin sur « Bloor Street » à Toronto.

Mais pourquoi recourir au voyage comme thème pour les publicités ? D’un côté, le voyage était présenté comme une façon plaisante de passer son temps libre et ainsi comme une fin en soi. Par ailleurs associer des biens de consommation à des images de confort et de satisfaction avait tout simplement pour objectif de stimuler les ventes. D’un autre côté, les publicitaires ajustaient leurs images et leurs textes aux anxiétés de la culture moyenne émergente à qui ils s’adressaient tout particulièrement. Et offrir cette touche de mondanité raffinée via le voyage permettait dès lors d’apaiser ces anxiétés. Que ce fût pour de la crème pour la peau donnant un teint « anglais » délicat ou pour un café démontrant, littéralement, le bon goût de la maîtresse de maison, le voyage - et en particulier les concepts européens de sophistication - était l’arme de séduction des publicitaires.

Liens vers nos ressources :

Sélection d’articles ayant pour thème les consommateurs

Galerie d’images ayant pour thème les consommateurs

Galerie d’images ayant pour thème les consommateurs dans « Canadian Home Journal »

Galerie d’images ayant pour thème les consommateurs dans  « Chatelaine »

Galerie d’images ayant pour thème les consommateurs dans « La Revue Moderne »

Galerie d’images ayant pour thème les consommateurs dans « La Revue Populaire »

Galerie d’images ayant pour thème les consommateurs dans  « Maclean’s »

Galerie d’images ayant pour thème les consommateurs dans « Mayfair »

Rechercher:
 
Arts and Humanities Research CouncilUniversity of Strathclyde CWRC