Canadian Middlebrow Goes Motorcycling: Creative Nonfiction from Magazine to BookCanadian Middlebrow Goes Motorcycling: Creative Nonfiction from Magazine to Book

Ted Bishop, professeur
Département d’anglais et d’études cinématographiques
Université de l’Alberta
La non-fiction narrative utilise les éléments de la non-fiction traditionnelle et objective (reportage, exposition, analyse critique) et les combine avec les ressources du romancier (dialogue, caractérisation, création de scène) afin de rendre l’expérience vécue ainsi que de transmettre des informations.
Mais comment faire ça ?
Dans une revue du Globe and Mail, la romancière canadienne Joan Barfoot écrit : « Le meilleur journalisme crée des liens, des angles et des perspectives qui provoquent de petits grésillements de cerveau… ». Dans cette conférence, Ted Bishop a lu des extraits de la scène «se préparer» (un trope de toute la littérature de voyage) dans son Riding with Rilke: Reflections on Motorcycles and Books, et a discuté de l’évolution du texte à partir d’une série d’articles dans Cycle Canada et Joyce Studies Annual, à un long essai non romanesque, « The Motorcycle and the Archive », à un livre spécialisé, publié par Penguin (Canada) et Norton (États-Unis).
La conférence décrit les défis de l’écriture non seulement pour deux publics spécialisés – les motocyclistes et les archivistes – mais pour un public moyen en général, et nous explorerons les techniques impliquées, de la mise en forme de paragraphes et de la rédaction de textes de présentation à la recherche de voix narratives et au vol sans notes de bas de page, tissage les différents registres de recherche et de réminiscence pour générer les « grésillements de cerveau » qui maintiennent l’engagement de multiples groupes de lecteurs.

Comments

No comments yet. Why don’t you start the discussion?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.